Au cĹ“ur de la cĂ´te amalfitaine se trouve un sentier de randonnĂ©e de près de 9 km qui longe les Monti Lattari et relie Agerola Ă  Positano. ConsidĂ©rĂ© par beaucoup comme un petit coin de paradis, il permet d’admirer des paysages et des vues si suggestifs que l’effort de la marche n’est pas si important.

La Voie des Dieux – ou Chemin des Dieux comme on peut l’appeler – est une voie de trekking en Campanie ce qui permet de faire une immersion complète dans le cadre enchanteur de la cĂ´te amalfitaine. Il s’agit d’un itinĂ©raire d’excursion, long d’environ neuf kilomètres, qui relie le petit village de Bomerano dans la municipalitĂ© d’Agerola, avec Nocelle. L’hĂ´tel est un splendide hameau de Positano situĂ© sur les pentes du Monte Pertuso.

ApprĂ©ciĂ© des randonneurs et des amoureux de la nature pour la richesse de son offre culturelle et paysagère, c’est un itinĂ©raire d’une beautĂ© spectaculaire qui serpente entre la crĂŞte des monts Lattari et le maquis mĂ©diterranĂ©en, offrant une vue imprenable sur l’Ă®le de Capri et ses cĂ©lèbres Faraglioni.

Depuis que le chemin est battu chaque année par des dizaines et des dizaines de randonneurs étrangers qui viennent ici pour profiter du paysage côtier le plus saisissant du monde.

Alors, prĂ©parez vos sacs Ă  dos et mettez vos chaussures Salomon avant d’embarquer avec nous dans un voyage passionnant Ă  la dĂ©couverte d’une un voyage incroyable qui, au milieu des mythes et des lĂ©gendes, dit Ă  l’histoire et la culture d’un pays plein de charme.

Histoire

Nous avons constatĂ© qu’il s’agit d’un itinĂ©raire d’excursion pour le moins spectaculaire, mais pourquoi s’appelle-t-il « le chemin des dieux » ? La lĂ©gende veut que les dieux grecs l’aient utilisĂ© pour aider Ulysse Ă  vaincre le chant envoĂ»tant des sirènes, mais la thĂ©orie la plus fiable veut que le nom lui ait Ă©tĂ© donnĂ© par les habitants d’Agerola parce que, en le longeant pour rejoindre Positano, ils avaient l’impression de marcher vers le mont Olympe.

En effet, le paysage qui apparaĂ®t aux yeux après seulement quelques mètres de marche est si spectaculaire et magique qu’il excite mĂŞme le plus imperturbable des randonneurs, grâce Ă  la suggestivitĂ© de la crĂŞte des Monti Lattari, qui encadre le fascinant jeu de couleurs offert par la vĂ©gĂ©tation verdoyante et le bleu profond de la mer.

Riche en maquis mĂ©diterranĂ©en, l’itinĂ©raire traverse d’immenses terrasses de vignobles qui produisent un raisin typique de la rĂ©gion connu sous le nom de « Pede ‘e Palomma » (pied de colombe), importĂ© par les Grecs au XIIe siècle avant JĂ©sus-Christ.

Par oĂą commencer ?

En gĂ©nĂ©ral, la piste des dieux part de Bomerano, un hameau d’Agerola facilement atteignable avec le bus Sita de la ligne Agerola Amalfi ou directement en voiture. Dans ce dernier cas, vous pouvez atteindre Agerola de Naples le long de l’autoroute A3/E45, et une fois arrivĂ© Ă  destination, vous pouvez garer votre voiture dans l’un des nombreux parkings publics de la rĂ©gion, puis revenir la chercher en suivant le chemin en sens inverse (Ă  notre avis, un peu risquĂ© !) ou en prenant un bus SITA avec arrĂŞt Ă  Bomerano.

Si vous avez des doutes, une fois arrivĂ© Ă  Agerola, vous trouverez un point d’information oĂą vous pourrez obtenir un guide avec toutes les informations nĂ©cessaires et l’adresse de l’hĂ´tel. 

Paysage et points d’intĂ©rĂŞt

En plus d’offrir une vue enchanteresse sur la cĂ´te amalfitaine, le Sentiero degli Dei (sentier des dieux) traverse des bois de feuillus luxuriants qui forment une toile de fond aux vues enchanteresses offertes par les Monti Lattari. Des fossiles marins datant du palĂ©olithique ont Ă©tĂ© dĂ©couverts dans ces lieux et, si vous avez de la chance, vous pourrez mĂŞme apercevoir des belettes ou peut-ĂŞtre un renard, car la faune locale est dĂ©sormais pratiquement habituĂ©e Ă  la prĂ©sence des touristes.

Après la brousse, le chemin cède la place aux routes en pierre caractĂ©ristiques, toujours utilisĂ©es par les agriculteurs locaux pour rejoindre leurs maisons et travailler dans les champs. En effet, le Sentiero degli Dei n’est pas seulement un itinĂ©raire touristique mais aussi une route municipale reliant Agerola aux nombreux jardins en terrasses qui entourent la rĂ©gion, il y a donc de fortes chances de croiser une mule ou une charrette chargĂ©e des dĂ©licieux bienfaits offerts par la terre amalfitaine.

Ă€ un certain moment, plus ou moins après deux kilomètres du dĂ©part de Bomerano, le sentier bifurque pour permettre au randonneur de choisir s’il doit continuer vers Positano ou faire un petit dĂ©tour par la baie de Praiano, auquel cas il vous faudra franchir un escalier raide d’une vingtaine de mètres. 300 pas pour franchir le col de Colle Serra. Si le ciel est dĂ©gagĂ©, vous pourrez Ă©galement voir les splendides Ă®les du golfe de Naples, dont Capri et ses splendides Faraglioni.

Conseils pour parcourir le Chemin des Dieux

Aussi suggestive et fascinante qu’elle soit, malheureusement dans certains endroits le Chemin des Dieux est dangereux. Il faut donc ĂŞtre prudent et bien s’informer sur l’itinĂ©raire avant de partir.

Le premier conseil est de choisir une pĂ©riode de l’annĂ©e oĂą le climat est suffisamment doux. Il est donc prĂ©fĂ©rable de se dĂ©placer en automne ou au printemps pour profiter de la brise marine et ne pas ĂŞtre obligĂ© de transpirer pour atteindre Positano.

Outre l’hiver, il est prĂ©fĂ©rable d’Ă©viter les mois d’Ă©tĂ© Ă©touffants – comme aoĂ»t et juillet – Ă  la fois pour ne pas avoir Ă  supporter la chaleur torride et pour ne pas risquer de rencontrer trop de touristes.

Une autre suggestion utile, même si elle peut sembler triviale, est de choisir avec soin les vêtements de trekking et surtout les chaussures. Vous devriez certainement éviter les sandales et les chaussures légères, et préférer un modèle plus solide et plus robuste qui offre une protection adéquate du pied.

Il va sans dire qu’il est essentiel d’avoir une bonne rĂ©serve d’eau Ă  consommer pendant la randonnĂ©e, car Ă  certains endroits, le chemin n’est pas bien abritĂ© du soleil. Pour la mĂŞme raison, en Ă©tĂ©, il est conseillĂ© de toujours avoir une crème solaire Ă  portĂ©e de main pour protĂ©ger sa peau du soleil et Ă©viter les coups de soleil douloureux.

Enfin, Ă©tant donnĂ© qu’Ă  de nombreux endroits sur le sentier la rĂ©ception tĂ©lĂ©phonique n’est pas optimale, il est toujours bon de se procurer un guide dĂ©taillĂ© de la rĂ©gion et d’informer quelqu’un de l’endroit oĂą vous allez et de l’heure estimĂ©e de votre retour, afin de pouvoir obtenir de l’aide en cas de besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RĂ©soudre : *
5 × 18 =