Si vous ĂȘtes Ă  la recherche d’un nouveau pantalon pour vos randonnĂ©es en montagne, nous vous invitons Ă  lire notre guide pour connaĂźtre les caractĂ©ristiques Ă  Ă©valuer avant d’acheter. Ainsi, vous pouvez choisir le modĂšle qui rĂ©pond le mieux Ă  vos besoins sans nĂ©cessairement opter pour la meilleure marque du secteur ou gaspiller votre argent.

Évaluer vos besoins

Pour comprendre comment choisir un bon pantalon de randonnĂ©e, la premiĂšre chose Ă  faire est de considĂ©rer l’utilisation prĂ©vue du vĂȘtement, en tenant compte Ă©galement de la pĂ©riode de l’annĂ©e Ă  laquelle vous souhaitez l’utiliser. Un modĂšle en tissu synthĂ©tique, en plus d’ĂȘtre moins cher que ceux en fibres naturelles, offre un bon niveau de polyvalence tant en termes de rĂ©sistance que d’adaptabilitĂ© saisonniĂšre.

GrĂące aux technologies modernes dans le domaine du textile, les entreprises les plus cotĂ©es du secteur ont rĂ©ussi Ă  obtenir des tissus extraordinairement lĂ©gers et respirants qui, une fois portĂ©s, sont trĂšs agrĂ©ables au contact de la peau, empĂȘchant le passage des courants d’air et des gouttes d’eau pour garder les jambes au chaud lorsque le thermomĂštre descend.

Une autre caractĂ©ristique Ă  ne pas sous-estimer, surtout pour ceux qui doivent affronter des parcours particuliĂšrement difficiles et exigeants, est la lĂ©gĂšretĂ© du vĂȘtement : le poids total du pantalon doit ĂȘtre tel qu’il ne pĂšse pas trop sur les articulations, assurant en mĂȘme temps une grande libertĂ© de mouvement sans ĂȘtre trop serrĂ©. Pour un ajustement optimal, nous vous conseillons de choisir un modĂšle avec une taille Ă©lastique confortable qui adhĂšre parfaitement au buste et s’adapte aux lignes naturelles du corps.

Enfin, si vous ne voulez pas subir cette dĂ©sagrĂ©able sensation d’humiditĂ© que vous ressentez lorsqu’il pleut, il est prĂ©fĂ©rable d’opter pour un tissu ayant subi un traitement spĂ©cial DWR (Durable Water Repellent) qui permet Ă  l’eau et Ă  l’humiditĂ© de s’Ă©couler Ă  la surface du vĂȘtement, sans entrer en contact avec la peau.

Pantalon standard ou modulaire ?

La flexibilitĂ© est un autre mot Ă  la mode Ă  garder Ă  l’esprit lorsqu’il s’agit de dĂ©cider quel pantalon de randonnĂ©e acheter. Les modĂšles traditionnels se caractĂ©risent gĂ©nĂ©ralement par un design plus simple et plus « propre » pour assurer une plus grande libertĂ© de mouvement, grĂące Ă©galement Ă  l’absence de fermetures Ă©clair.

Cependant, comme il est presque impossible de prĂ©voir le temps qu’il fera en haute altitude, si vous ne voulez pas risquer d’avoir trop chaud au cas oĂč les tempĂ©ratures augmenteraient brusquement, vous pouvez opter pour un pantalon de trekking modulaire qui peut facilement s’adapter aux changements climatiques.

Profitant de fermetures Ă©clair spĂ©ciales cachĂ©es, ces modĂšles se transforment en shorts courts pour ĂȘtre plus frais et plus lĂ©gers, ils sont donc Ă  privilĂ©gier en cas de longues randonnĂ©es ou d’activitĂ©s sportives par temps chaud.

Un autre Ă©lĂ©ment fondamental du pantalon de trekking sont les poches, qui sont d’une grande utilitĂ© pour transporter tout ce dont vous avez besoin pour vos sorties en ville et protĂ©ger les objets les plus petits et les plus prĂ©cieux pendant les promenades.

La qualité du tissu

Étant donnĂ© que les vĂȘtements de randonnĂ©e seront soumis Ă  des contraintes rĂ©pĂ©tĂ©es au contact de rochers pointus, de branches sĂšches et d’autres objets tranchants susceptibles d’endommager ou de dĂ©chirer le tissu, il est essentiel de choisir un pantalon de bonne qualitĂ© fabriquĂ© dans des matĂ©riaux rĂ©sistant aux dĂ©chirures et Ă  l’abrasion.

À cet Ă©gard, les fibres synthĂ©tiques (telles que le nylon et le polyester) sont assez rĂ©sistantes et assurent un sĂ©chage rapide en cas de pluie ou de transpiration excessive. Par rapport aux tissus naturels, ils peuvent toutefois provoquer de lĂ©gĂšres rougeurs ou une sensation inconfortable de dĂ©mangeaison si vous avez une peau trĂšs sensible ou rĂ©active, mais ils restent le choix idĂ©al pour ceux qui veulent faire des Ă©conomies sans sacrifier la qualitĂ© et la rĂ©sistance.

Comme la crĂšme solaire, les pantalons de trekking ont Ă©galement un facteur de protection contre les rayons UV, grĂące Ă  un traitement spĂ©cial (appelĂ© UPF), qui augmente la capacitĂ© du tissu Ă  empĂȘcher les rayons du soleil d’atteindre la peau. Plus cette couche de protection est Ă©levĂ©e, plus le risque de brĂ»lure est faible lorsque vous passez beaucoup de temps Ă  l’extĂ©rieur au soleil.

Enfin, si vous avez l’habitude de frĂ©quenter des environnements humides ou trĂšs pluvieux, surtout en hiver, un autre facteur Ă  considĂ©rer avec une attention particuliĂšre est l’impermĂ©abilitĂ© du tissu avec lequel le pantalon est fabriquĂ©.

Les meilleurs sont certainement ceux dont la surface est Ă  la fois dĂ©perlante et respirante, afin d’empĂȘcher l’eau de pĂ©nĂ©trer et de permettre l’expulsion de la sueur et de la chaleur corporelle.

Un Ɠil pour le design

Enfin, vous devez aussi avoir un Ɠil sur le style, qui sera toujours le protagoniste de votre tenue de montagne. Heureusement, il existe de nombreux sites de commerce Ă©lectronique et magasins locaux oĂč vous pouvez acheter des pantalons de trekking sportifs, dĂ©contractĂ©s ou sophistiquĂ©s en fonction de vos goĂ»ts et de l’utilisation que vous souhaitez en faire, donc de ce point de vue, chacun peut se faire plaisir comme il l’entend.

Si, en revanche, vous prĂ©voyez de porter le vĂȘtement Ă©galement pour des promenades tranquilles en ville, pour aller Ă  la salle de sport ou simplement pour ĂȘtre plus Ă  l’aise lors de vos activitĂ©s en plein air, il est prĂ©fĂ©rable de se concentrer sur un modĂšle au design sobre et simple, adaptĂ© Ă  diffĂ©rentes occasions d’utilisation.

Les bons vĂȘtements pour le trekking

Que vous soyez un randonneur expĂ©rimentĂ© ou un « novice » entrant dans le monde du trekking pour la premiĂšre fois, il est essentiel de choisir les bons vĂȘtements pour ĂȘtre prĂȘt Ă  toute Ă©ventualitĂ©. Dans cette derniĂšre partie de notre guide, nous allons examiner cela en dĂ©tail, afin que vous puissiez profiter de votre expĂ©rience au contact de la nature avec le bon Ă©quipement.

Sous-vĂȘtements

Sachant que pendant la pĂ©riode hivernale, un bonnet et une paire de gants sont indispensables pour abriter au chaud les parties du corps qui restent habituellement dĂ©couvertes, commençons par la premiĂšre couche Ă  porter sous les vĂȘtements techniques.

Il est prĂ©fĂ©rable que les tissus qui composent les sous-vĂȘtements d’un randonneur ne soient pas en coton, car c’est une fibre qui ne permet pas une bonne Ă©vacuation de la sueur, n’assure pas une isolation thermique parfaite et met beaucoup de temps Ă  sĂ©cher. Il est donc conseillĂ© d’opter pour des sous-vĂȘtements en tissus techniques respirants (ou au maximum en laine) qui sont confortables en toutes saisons.

Maillots et pantalons

En ce qui concerne la deuxiĂšme couche, lorsque les tempĂ©ratures sont trĂšs froides, les maillots et les pantalons doivent garantir un bon niveau de protection contre le vent et le froid. Aujourd’hui, la polaire est trĂšs populaire, car elle offre d’excellentes performances avec un minimum d’encombrement, tandis que pendant l’Ă©tĂ© et la mi-saison, il est conseillĂ© de s’habiller en plusieurs couches pour faire face Ă  tout changement climatique Ă©ventuel.

Les randonneurs qui ont l’habitude d’organiser des excursions en plein air uniquement lorsque les conditions mĂ©tĂ©orologiques sont favorables peuvent Ă©galement choisir des vĂȘtements plus lĂ©gers et plus respirants, mais veillez Ă  inclure dans votre sac Ă  dos une veste ou un sweat-shirt Ă  porter en cas de chute soudaine de la tempĂ©rature.

Le cas des randonneurs professionnels est diffĂ©rent. Le pantalon, ainsi que le reste de la tenue, doit prĂ©senter des caractĂ©ristiques de construction prĂ©cises, telles qu’une bonne capacitĂ© de dĂ©perdition et une rĂ©sistance Ă©levĂ©e aux dĂ©chirures et aux abrasions. Il doit Ă©galement y avoir des poches et des compartiments bien organisĂ©s oĂč vous pouvez mettre divers objets et les avoir Ă  portĂ©e de main pendant la randonnĂ©e.

Chaussettes et chaussures

AprĂšs le bon sens, les chaussures sont un Ă©lĂ©ment de base de tout randonneur qui se respecte, il est donc important qu’elles soient suffisamment solides et durables pour offrir une protection maximale Ă  vos pieds.

Avant d’enfiler vos chaussures de randonnĂ©e, vous devez toutefois choisir des chaussettes et des bas appropriĂ©s. Bien que cela puisse paraĂźtre anodin, nous pouvons vous assurer qu’il suffit de trĂšs peu de choses pour se retrouver avec des pieds trempĂ©s et des ampoules douloureuses, des dĂ©sagrĂ©ments que vous ne pouvez Ă©viter qu’en optant pour des fibres creuses ou de la laine mĂ©rinos.

En conclusion, il est essentiel de choisir les bons vĂȘtements de la tĂȘte aux pieds car, en plus d’influer sur le confort, ils peuvent rendre la randonnĂ©e plus sĂ»re et plus agrĂ©able. Il est donc toujours conseillĂ© de dĂ©penser un peu plus afin de garantir la meilleure qualitĂ© et de rentabiliser l’investissement Ă  court terme grĂące Ă  la plus grande durabilitĂ© des vĂȘtements achetĂ©s.

Questions fréquemment posées (FAQ)

À quoi servent les pantalons de randonnĂ©e ?

Les pantalons de trekking ont la dĂ©licate tĂąche de protĂ©ger les jambes du froid, de la pluie et des abrasions. Ils doivent donc assurer avant tout le confort et l’isolation contre les intempĂ©ries, mais aussi la respirabilitĂ© et la rĂ©sistance aux dĂ©chirures.

Quand porter un pantalon de randonnée ?

La particularitĂ© de ces vĂȘtements est qu’ils sont capables de s’adapter aux situations les plus diverses. Ainsi, selon les circonstances d’utilisation et la pĂ©riode de l’annĂ©e, vous pouvez choisir un modĂšle purement hivernal ou un modĂšle Ă  porter en Ă©tĂ©. Si vous optez pour un pantalon au design sportif et dĂ©contractĂ©, vous pourrez Ă©galement l’utiliser pour une sortie ou une promenade en ville avec des amis.

Les pantalons peuvent-ils ĂȘtre lavĂ©s en machine ?

Cela dĂ©pend du modĂšle et du type de tissu utilisĂ©, mais en gĂ©nĂ©ral les vĂȘtements techniques de trekking peuvent ĂȘtre lavĂ©s directement en machine (sauf indication contraire sur l’Ă©tiquette) Ă  trĂšs basse tempĂ©rature – entre 20 et 40°C – et avec une lessive spĂ©cifique. L’utilisation d’un sĂšche-linge n’est pas recommandĂ©e.

Peut-on porter un pantalon de randonnée sous la pluie ?

Oui, mais seulement si le vĂȘtement a subi un traitement spĂ©cial, appelĂ© DWR (Durable Water Repellent), visant Ă  rendre le tissu dĂ©perlant et rĂ©sistant Ă  l’eau.

Combien coûte un bon pantalon de randonnée ?

Comme pour tout, les pantalons de trekking ont des prix variables selon la marque, les matĂ©riaux et la prĂ©sence de dispositifs constructifs spĂ©cifiques. D’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale, un modĂšle de base devrait coĂ»ter entre 10 et 30 euros, tandis que pour acheter un article haut de gamme, vous devrez prĂ©voir un investissement plus important, Ă  partir de 100 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RĂ©soudre : *
26 − 19 =